Révélations chocs ! Le patron d’Infogrames nous a tous dupé !

Alors qu’il nous a quitté récemment, c’est lors d’une enquête de routine que notre journaliste a découvert la vérité sur le célèbre patron d’Infogrames.

À travers ses nombreux journaux intimes retrouvés dans son grenier, l’homme au chat en peluche qui aimait beaucoup écrire, s’est enfin dévoilé.

Loin du sadique avide d’argent qu’il laissait paraître, c’est un être doux au cœur tendre qui transparaît dans ses écrits et dans son plan de vie.

C’est dans cette lettre posthume dont nous avons sélectionné quelques passages, que nous vous transmettons ses pensées…

« Depuis toujours, je voulais rendre les gens heureux. Mais comment savoir que l’on est heureux si on n’a jamais souffert ? C’est là que j’ai conçu un plan, mon plan… »

« Pour apporter un maximum de bonheur dans le monde. Il fallait que je fasse souffrir les gens, que je les énerve, que je les amène aux portes du désespoir pour qu’ils puissent ensuite comprendre la vraie valeur de la joie. »

« Alors j’ai réfléchi, planifié, préparé… Je me suis dit que l’idéal était de commencer par les enfants, plus tôt ils seraient malheureux et plus tôt ils apprendraient à savourer les petites victoires du quotidien. J’ai donc décidé de me lancer dans le jeu vidéo. Il fallait faire des jeux durs. Infaisables. Qui donnaient envie de balancer la manette et la console avec. Mais jolis quand même, après tout, je ne suis pas un monstre ! »

« Je suis fier au bout de toutes ces années de pouvoir me dire que j’ai réussi à atteindre mon but. Grâce à moi, des milliers d’enfants et d’adolescents ne peuvent plus regarder par exemple un Spirou ou un Fantasia sans avoir des hauts le cœur. Ils savent. Ils comprennent. Et j’en suis fier. Ma mission est accomplie. »

C’est avec beaucoup d’émotion que nous retranscrivons des passages de sa dernière missive.

Vous ne serez pas oublié, Monsieur.